Les huiles essentielles et votre personnalité ?

13 Nov 2015 | 4 commentaires

Les huiles essentielles peuvent-elles refléter votre personnalité ?

Bien sûr que oui car souvent, lorsque l’on commence à travailler avec les huiles essentielles, c’est d’abord de manière hédonique; entendez par là créer un décor olfactif (dans le diffuseur, dans le bain…) juste pour se sentir bien, puis parfois aussi de manière pharmacologique. Si j’ai un refroidissement, je prends telle huile essentielle pour ses propriétés antivirale, anti-infectieuse.

Puis, quand on dépasse ces 2 premiers niveaux d’apprentissage des huiles essentielles, on commence à avoir un autre regard sur qui elles sont vraiment. On arrive même à leur dessiner une personnalité, à découvrir leurs traits de caractère, leur sensibilité.  Et là, on se retrouve. C’est pas magique tout ça !?

Marie-France Pierre, sentir et ressentir, aromathérapie, huiles essentielles, cours d’aromathérapie, formation aromathérapie, développement personnel, formation méridiens, Janine Fontaine, formation chakras, formation dien chan, coaching Liège, rem, articularix, éclat de rose, Aromathérapie, huiles essentielles.

On va pouvoir alors faire des similitudes avec nos traits de caractères, ceux des autres aussi, bien sûr, pour mieux comprendre ce qu’ils dérangent en nous. Il est intéressant de se dire que ce qui nous dérange chez l’autre n’est bien souvent que le miroir d’une de nos propres attitudes, qu’on devrait travailler …

Pour cela, je vous invite à lire le « Dictionnaire affectif des plantes » de Bernard Vial, ou encore « Les états d’âme des plantes» de Robert Frederik (à trouver en brocante, j’ai cherché pour vous, je ne l’ai pas trouvé). Ce sont deux livres qui vous feront rentrer dans un côté plus subtil du peuple végétal. Et de là, nous pouvons mieux entrer dans la caractériologie de Philippe Mailhebiau.

En s’attardant plus à l’être, on se rend vite compte que notre personnalité a de multiples facettes et est caractérisée par des réactions personnelles face à la maladie, qu’elle soit physique ou psychique. La question est donc : faut-il traiter le malade ou la maladie ?

 Des Fleurs de Bach aux huiles essentielles de Mailhebiau

D’Edward Bach, des Fleurs de Bach et non le musicien, à Philippe Mailhebiau, il n’y qu’un pas. Le Dr Bach s’intéressa aux travaux D’Hahnemann et au principe de « Traiter le malade et non la maladie ».

Pour le Dr Bach, « La maladie est un genre de consolidation d’une attitude mentale et il est seulement nécessaire de traiter cette attitude mentale du patient pour voir la maladie disparaître ». La véritable étude, pour lui, c’était l’étude du malade ; observer la façon dont le malade faisait face à son mal, et comment ces différentes réactions influaient sur la durée et l’intensité de la maladie.

Il remarqua que la personnalité de l’individu prenait souvent plus d’importance que le corps dans le traitement de son mal, et ainsi grandit en lui la conviction que le véritable remède devait être doux, sans douleur et insignifiant. Pour en savoir plus sur le Dr Bach, voir l’article en cliquant ici.

Quant à Philippe Mailhebiau, il va développer une approche intuitive des huiles essentielles. Il établit une caractérologie qui prolonge son étude sur l’influence psychosensorielle des essences et celle des personnalités qui leur correspondent. Il précise : « une prescription aromathérapique établie en fonction des caractérologies sera plus apte à permettre le rétablissement de l’équilibre du terrain, que ne le ferait une prescription généralisée, même à base de produits naturels.

 Philippe Mailhebiau s’est aussi beaucoup penché sur la mythologie de la plante, son histoire, et sa popularité aux travers des âges.

Voici les 2 traits de caractère, parmi beaucoup d’autres, de la lavande officinale, que j’ai retenus pour ma part suite à la lecture de son livre, de cet hommage rendu à la Nature :

  • Une personne qui est du type lavandula a souvent manqué du soutien physique ou affectif de sa mère.
  • Une personne qui aime la lavandula sera très dévouée aux autres, en s’oubliant bien souvent elle-même.

Vous en saurez bien plus encore sur plusieurs dizaines d’autres huiles essentielles en lisant le livre de Philippe Mailhebiau : « La nouvelle aromathérapie ». C’est une ancienne édition, quasi épuisée, et donc à un prix plus élevé vu le peu d’exemplaires disponibles. J’ai trouvé les derniers, voici le lien, cliquez ici.

Cet ouvrage est, pour moi, parmi les meilleurs car on sent un énorme travail de recherches personnelles faites par l’auteur sur lui-même, la meilleure manière d’apprendre. Il s’oppose à l’aromathérapie principalement pharmacologique, de nature scientifique et basée sur les recherches cruelles sur les animaux,  ces êtres qui ont pourtant tant à nous apprendre, de manière douce, et sage. La démarche de Philippe Mailhebiau rejoint totalement, à mon sens, celle du Dr Bach : utiliser des remèdes simples et sans douleur pour guérir.

Grâce à la caractériologie, renouons avec le peuple végétal pour mieux nous connaître, pour mieux découvrir qui on est vraiment, et pour certains, découvrons une autre approche de la maladie.

4 Commentaires

  1. Philippe Mailhebiau

    Merci Marie-France pour votre article. Vous avez bien exprimé le principe de la Caractérologie aromatique. J’ai le plaisir de vous informer que je suis en cours de finalisation de la 3ème édition de La Nouvelle Aromathérapie, complètement revue et augmentée.
    Si vous me donnez votre adresse mail, je vous envoie 3 chapitres sur la nouvelle approche de ce concept. On a « évolué » depuis 😉
    Sitôt le livre finalisé, je vous en fait parvenir un.
    Aromatiquement vôtre,
    Philippe Mailhebiau

    Réponse
    • Marie-France

      Cher Philippe,
      Quelle agréable surprise de vous retrouver sur mon site.
      Nous nous étions parlé lors de votre venue en Belgique, il y a déjà quelques années.
      J’ai toujours perçu de grandes similitudes dans notre approche globale des huiles essentielles.
      Merci de m’avoir répondu et d’avoir pris connaissance de mon article.
      A tout de suite.
      Marie-France PIERRE

      Réponse
  2. Tiny

    Eh bien, encore un article qui tombe à point nommé et on ne peut plus éclairé -pour ma part
    Il n’y a pas de hasard….
    Je suis en pleine expérimentation personnelle de traitement de certaines pathologies et je dois dire que mes amies les huiles essentielles sont d’un soutien et d’une efficacité remarquable! Bien plus que tous les médecins et médecines prescrites jusqu’alors.
    Elle sont tellement puissantes dans leur efficacité, je suis toujours agréablement surprise de leur étendue d’action. Un retour au naturel sans comparaison pour un bien être durable, en harmonie avec soi et la nature <3

    Réponse
    • Marie-France

      Bonjour Fabienne,
      Je suis très heureuse de lire que cet article est tombé à point nommé sous vos yeux, et qu’il vous donne un avis qui va dans le sens de leur efficacité.
      Toute personne qui les utilise de manière consciente, avec complicité et respect, ne peut que recevoir un « éveil de conscience » et affiner son sens critique surtout.
      Ce qui me semble être votre cas à lire votre conclusion.
      Pour ma part, je ne mets pas tous les médecins dans le même sac. Il y a ceux qui comme vous sont sortis du cadre (comprenez par là du formatage fait par l’université pour en faire, en autre malheureusement, que des représentants de l’industrie chimique) et qui utilisent des techniques et produits naturels sachant qu’ils ne produisent pas d’effets secondaires comme la plupart des médicaments (4e cause mondiale de mortalité). Ces médecins là peuvent vous être très utiles parfois. Laissez la porte ouverte à ceux là, un bon diagnostic, des petits conseils complémentaires, sont souvent très utiles.
      Encore merci de votre fidélité à mes actualités.MFP
      MFP

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.