Qui est Kilin ?

14 Juil 2015 | 0 commentaires

Chose promise, chose due. Je vous parle aujourd’hui de Kilin.

Que veut dire Kilin ? Que se cache-t-il derrière ce mot ?

Alors voilà, je vous présente l’animal imaginaire qui a été choisi par le groupe de communicateurs liégeois avec les animaux pour dénommer leur groupe : le groupe Kilin.

(Je vous expliquerai dans un autre billet ce qu’est la communication avec les animaux) 

marbre

 » L’unicorne chinois ou K’i-lin est un des quatre animaux de bon augure; les autres sont le dragon, le phénix et la tortue.

Le Kilin est le premier des animaux quadrupèdes; il a corps de cerf, queue de bœuf et sabots de cheval; la corne qui lui pousse sur le front est faite de chair; le pelage du dos est de cinq couleurs entremêlées; celui du ventre est brun ou jaune. Il ne marche pas sur l’herbe verte et ne fait de mal à aucune créature. Il est de mauvaise augure qu’on le blesse. La durée naturelle de sa vie est de mille ans. »

On pourrait dire que le Kilin chinois fait, pour la visualisation, penser à notre licorne.

boudha

Dans l’Anthologie raisonnée de la littérature chinoise (1948) de Margouliès, figure ce mystérieux et tranquille apologue, œuvre d’un prosateur du 9ème siècle :

 » Il est universellement reconnu que la licorne est un être surnaturel faste ; cela est chanté dans les odes rituelles, cela est porté dans les annales, cela ressort en de nombreux endroits des biographies, notices et autres ouvrages semblables. Jusqu’aux femmes du peuple et aux enfants en bas âge, tout le monde sait que la licorne constitue un présage favorable.

Mais cet animal ne figure pas parmi les bêtes domestiques. »

Kilin n’aurait certainement pas démenti cette réflexion de Robert Lynd (Irlande) :

Rien ne distingue davantage les oiseaux de l’homme que le fait qu’ils construisent et pourtant laissent le paysage dans le même état qu’avant.

Et vous ? Connaissez-vous certains des animaux des cultures ou des civilisations anciennes ? Partagez-les avec nous en laissant un commentaire ci-dessous. Merci et à la prochaine.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.