L’ortie est une plante vivace qui pousse un peu partout. On la rencontre autant dans nos forêts que dans nos jardins. Plusieurs espèces peuplent ce genre, dont les plus communes sont l’ortie brûlante (moins de 50 centimètres) et la grande ortie (50 centimètres à 1 mètre). Nous allons voir que cette plante a de grandes vertus et est très efficace, notamment pour le soin des ongles et des cheveux !

Son usage est populaire, et on l’utilise depuis très longtemps. Par exemple, en cas de rhumatismes, on cueillait les branches à l’aide de gants ou de papiers, pour ne pas être piqué, puis on se flagellait ou se faisait flageller sur l’endroit douloureux. Cela donnait de très bons résultats, même si le procédé semble un peu barbare.

Ainsi, l’ortie fait partie de la pharmacie du bon dieu, à la portée de toutes et tous, pour le plus grand bien de toute la famille. C’est donc une plante médicinale des plus efficace et des plus utiles dans bien domaines. Elle est de plus comestible. L’efficacité de l’ortie pour les cheveux et les ongles est depuis longtemps démontrée.

orties1

Côté jardin, elle est un remède naturel, notamment contre les pucerons.

En cuisine, on la retrouve dans les soupes. Elle se mélange bien avec la pomme de terre et un peu d’ail pour en faire une purée, et peut accompagner d’autres plats en légumes ou en garnitures. Son grand avantage, c’est qu’elle peut remplacer l’épinard, qui n’est pas toujours facile à trouver à certaines périodes de l’année.

Pour ma part, je l’ai utilisée pour le soin de mes cheveux. Elle est reminéralisante, fait repousser les cheveux et donne des ongles sains et durs. Au plus grand bonheur de mes clientes, aussi.

Ma recette : je la prends par voie interne, sous forme d’ampoules, et j’applique une ou deux autres ampoules par voie externe, c’est-à-dire directement sur les cheveux. Je laisse poser quelques minutes avant le shampoing car l’ortie est un peu colorée. Elle laisse des coulées brunâtres, ce qui n’est pas évident pour les vêtements. Je fais généralement une cure de 1 à 2 semaines, plusieurs fois par an, quand le besoin se fait ressentir; souvent au changement de saison.


femme

L’alimentation étant appauvrie en oligo-éléments, c’est un bon reminéralisant, très utile aussi pour les ongles, qu’elle va, comme je vous l’ai dit, fortifier.

Ma recette : toujours par la voie interne, et puis aussi le bain d’ongles dans de l’ortie. Cinq bonnes minutes, puis je termine en massant les ongles avec une goutte d’huile végétale.

La nature est belle, riche en biodiversité, et généreuse. Sachons la protéger, la sauvegarder. Et n’appelons plus jamais l’ortie : « mauvaise herbe », c’est une Simple, un don du ciel !