Recettes : du jardin de Mességuier aux recettes de grand maman

15 Jan 2016 | 0 commentaires

Je tenais à vous faire découvrir dans la rubrique « alimentation » une nouvelle invitée qui vous livrera de nombreuses recettes simples, bien souvent agrémentées d’huiles essentielles. Hélène fait partie de mon cercle d’ami(e)s intimes. Elle a toujours été présente dans les bons moments de ma vie comme dans les moins bons. De stagiaire de mon institut, aux petits plats offerts régulièrement, et à l’aide précieuse apportée dans la recherche d’un petit compagnon à quatre pattes aimant et acceptant l’odeur des huiles essentielles, elle partage une partie de ma vie depuis de nombreuses années. Je laisse Hélène se présenter :

J’aime ma famille, mes amis et la nature, la mer, le grand’ air, la musique, la peinture, faire des photos de la beauté du monde…et les partager. J’aime bien faire des petits gâteaux, des confitures, essayer des goûts nouveaux, créer. D’où l’idée que Marie-France me propose, de vous parler cuisine.

Mais d’où viennent les recettes d’Hélène ?

De Julienne, ma grand mère maternelle, Maman m’a appris l’art des confitures, des tartes et bonbons… Avec Maman, c’était la cuisine française et familiale, et puis, ensemble, la découverte de la cuisine du Sud. Léona, ma grand mère paternelle, était une cuisinière renommée. D’elle aussi je tiens des mets traditionnels, des tours de main.

petits gateaux aux coings, heleneSi elle informait ma Maman sur ses recettes, elle lui passait aussi ses remèdes. Elle soignait avec les plantes, et c’est ainsi que la sauge est entrée dans ma vie de petite fille … pour soigner des maux de dents ! J’allais aussi chez le dentiste…mais c’était bien moins agréable ! Ma grand-mère a été pour moi le premier maillon vers la découverte des simples, goût que m’ont donné aussi mes parents avec toutes les promenades en forêts que nous avons faites, et tous les jeux d’enfants dans la rue, les champs et le terril à deux pas de la maison familiale, les cache-cache dans les blés, les glissades sur les tas de foin et oserais-je le dire ? … la maraude des poires du verger de la ferme ! Le fermier ne s’est jamais plaint, nous étions ses petits merles !

Adolescente, je me suis régalée des livres de Maurice Mességuier, son abord des plantes et des gens, et ses recettes santé et cuisine m’ont accrochée comme une suite logique. Je me souviens encore de son aïguido bollido, bouillon simplissime avec de l’aïl et de l’œuf. De quoi se sustenter vite fait, bien fait ! Et puis, j’ai trouvé ce livre : la Médecine par les Fleurs de Fabrice Bardeau, aux éditions Robert Laffont, Presses Poket (qui avait déjà été publié sous le titre : la Médecine Aromatique). Toujours à portée de main, il est devenu mon livre pour les petits bobos.

Pour la cuisine, il y a les recettes de base et puis, place à l’inspiration suivant les saisons, à l’imagination.

A bientôt pour la recette des petits gâteaux mous de coings à l’huile essentielle de … Vous verrez ! Un vrai régal !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.